Mauves - Ardèche

  • Mauves - Ardèche
  • Mauves - Ardèche
  • Mauves - Ardèche
  • Mauves - Ardèche
  • Mauves - Ardèche
  • Mauves - Ardèche

Accueil du site > Découvrir Mauves > Histoire

Histoire

Mauves se situe au cœur de la vallée du Rhône, axe de communication majeur en Europe occidentale, depuis le Paléolithique. A ce titre, comme bien d’autres localités rhodaniennes, son existence remonte à la plus haute antiquité. Le village s’est construit à l’origine de part et d’autre de la Grand’Rue, sur un axe Est-ouest, entre le fleuve et la colline, alors distants d’à peine 500 m.

Ses origines

arcade

D’après l’étymologie, le nom Mauves proviendrait du toponyme pré indo-européen nava, associé à un terrain plat et humide entre deux hauteurs et dont l’évolution sonore et scripturale serait passée de Navas à Novas (ou Nauvas), puis de Nauve à Mauves. Ce qui est certain, c’est que le village ne tient pas son nom de la plante, la mauve, qui n’était pas plus prolifique sur son terrain que sur celui des communes alentours.

L’antiquité

mosaique antiquite

Les Gaulois, Helviens et Allobroges, en relation avec les marchands de la colonie grecque phocéenne de Marseille, ont aménagé les pentes de leur terroir en terrasses de pierres sèches (les chalets) afin de cultiver, comme partout sous ces latitudes, vignes et oliviers.

L’huile d’olive et surtout le vin, déjà très prisé, représentaient un potentiel commercial considérable. La présence Romaine ne fait que renforcer l’orientation essentiellement viticole de l’économie locale. Le vin du sud de la Gaule, loué par les auteurs latins, est apprécié jusqu’en Italie. Dés lors, la viticulture devient l’un des points essentiels de l’histoire du village.

Le moyen-âge

moyen age

Le Haut Moyen-Âge a laissé peu d’indices sur la vie de la commune ; par contre la période féodale nous indique que Mauves et son terroir du Saint Joseph constituaient un des quatre clochers de la puissante seigneurie de Tournon. Le vin est toujours autant complimenté ; Jean Pélisson, premier principal du collège de Tournon, fondé en 1536, écrit : "il ne se cueille point de vin si délicat, ni friand qu’aux terroirs de Mauves et de Tournon".

De nos jours

L’agglomération a été fortement bouleversée au XIXème siècle. Deux faits majeurs en sont responsables : les travaux de correction du Rhône qui l’ont fortement éloigné du village (entre 1840 et 1880), correction reprise et développée par la CNR (Compagnie Nationale du Rhône) cent ans plus tard et par la construction de la route national RN86, qui oriente désormais le village sur un axe Nord-Sud. Le vers à soie se développe dans la commune, il devient une source de richesse et complète l’apport économique du vin. Une enquête administrative de 1929 rapporte que Mauves et ses voisins Glun et Châteaubourg figurent parmi les communes les plus riches du département.

mauves jours

Plus près de nous, l’implantation de grosses entreprises au sud de la commune, la construction de nouveaux quartiers dans le même secteur, un tissu artisanal réactif et une vie associative très développée, font de Mauves un village résolument moderne et plein d’avenir.

Anciennes photos et cartes postales

Année 1930

L’alambic

L'alambic en 1930

Année 1910

Emballage des poires : CHAZALLET Frères Emballage de poires en 1910

Année 1900

Mauves, Grande Rue Grande Rue

Mauves, Avenue du Marché Avenue du Marché

Mauves, vue centrale Carte postale : Vue centrale



Dans la même rubrique

Site réalisé en SPIP pour l'AMRF